Au cœur de Belleville

BABEL a élu domicile au cœur de ce Paris populaire où chaque pan de mur raconte une histoire et où la vie semble jaillir du bitume. S’y côtoient touristes et derniers Parisiens, ateliers d’artistes et bars de nuit, boucheries hallal et synagogues. Cosmopolite, bordélique, généreux, Belleville est une fête que BABEL célèbre tous les jours. Un voyage immobile à deux pas du métro, dans une rue calme et piétonne, nourri aux bonnes ondes et aux bons produits.

Inspiré du bout du monde et de la rue d’à côté.

Les chambres

Dès l’ascenseur, le dépaysement commence. À travers la cabine de verre, défile la Tour de Babel dessinée à l’encre de Chine. Avec un décor pensé par l’Atelier Daphné Desjeux, les portes s’ouvrent sur un couloir feutré, où le temps semble s’être arrêté.

On pénètre dans les chambres avec le sentiment réconfortant de laisser derrière soi le fracas de la ville. À l’intérieur, pas d’écrans mais un lit douillet, des matières et des couleurs chaudes, des murs patinés, des senteurs boisées, l’impression d’être hors du temps.

Le restaurant - bar

À toute heure de la journée, on vient déguster en terrasse un thé à la menthe ou une bière brassée à deux rues de là. Autour du bar, on partage une assiette de tapas, on trinque autour d’une bonne bouteille, on danse au son de Babel Radio. Sous la verrière, on partage des petits plats en amoureux, en famille, ou entre amis.

Dans l’assiette : une cuisine généreuse concoctée par le chef Bellevillois Sofiane Sadi Haddad et le chef en résidence Haitham Karajay.