Restaurant
Bar

Peu importe l’heure, le restaurant
de BABEL rassasie toutes les faims
et étanche toutes les soifs !

Service continu
7h – 02h

À la tête de la cuisine, la cheffe Clarie Feral Akram a imaginé une carte évolutive, comme un pont entre les cultures. Piochant dans le réservoir inépuisable des épices du monde et des influences culinaires de la route de la soie, sa cuisine met à l’honneur le végétal : halloumi rôti à la mélasse de grenade, aubergines entières confites, babka au pesto. Mais les amateurs de viande trouveront aussi leur bonheur autour de tempuras de cervelle de veau ou partageront un agneau de lait aux épices…

Menu

Ici c’est Belleville

Au cœur de Belleville et Belleville dans nos cœurs : du café à la bière, en passant par les coca, sirops et sodas, c’est à quelques rues que s’élaborent les produits que l’on consomme.

Ici, on privilégie le fait maison, le local, les produits de saison pour mieux les faire voyager aux saveurs des épices du monde.

C’est en respectant notre environnement et en bichonnant notre quartier que l’assiette révèle ses meilleurs arômes !

Sofiane Sadi Haddad

Après avoir grandi au sein même de Belleville, le chef des cuisines de Babel s’est formé auprès de Gilles Bénard des Zingots et de Raquel Carena du Baratin.

En 2014, il fait l’ouverture des Triplettes en cuisine et à la direction pendant trois ans. Puis, il expérimente différents bistros parisiens pour perfectionner sa cuisine.

Autodidacte passionné de vins naturels et de bistronomie, c’est accompagné des chefs en résidence qu’il élabore une carte aux saveurs d’ici et d’ailleurs qui nous fait voyager.

Refugee Food Festival

Pour ravir les papilles et trouver les meilleurs accords entre cuisine française et saveurs du monde, notre chef est épaulé par un chef en résidence du Refugee Food Festival, qui forme à la cuisine des personnes demandeuses d’asile.

Nous accueillons pour six mois Haitham Karajay. Né à Damas, c’est à son arrivée en France qu’il découvre sa passion pour la cuisine et entreprend une formation à l’école de cuisine du Chef Thierry Marx. Il fait ensuite ses armes à La Regalade aux côtés du chef Bruno Doucet et découvre la bistronomie. Il participe ensuite au Refugee Food Festival et déploie alors sa propre vision de la cuisine, comme un langage hybride qui célèbre deux gastronomies qui lui sont chères : la sienne et celle de son pays d’accueil.